Mak Manu RoadTrip

Mes plus beaux voyages n'étaient pas les plus lointains, mais ceux au bout de moi même.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Récit du parcours français (Rome 2006)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mak Manu
Mak Manu
Mak Manu
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 39
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Récit du parcours français (Rome 2006)   Sam 25 Aoû - 12:44



1er juillet 2006 : Strasbourg => Neuf-Brisach => Algosheim
95 km, 20km/h de moyenne.


Aujourd’hui c’est le grand départ. Quasi prêt à 9h30, mais le lieu de départ est à la cathédrale de Strasbourg. Finalement, le temps de retrouver mon compère de route, puis de faire tamponner la crédenciale à l’office du tourisme, car il y avait une messe à la cathédrale…il est 10h15.

La journée est plutôt soft, malgré une légère chute sur la piste cyclable, à cause d’une belle flaque de boue et d’un virage qui la suivait…rien de bien méchant, un avertissement sans frais…
Pause à midi pour manger à Boofsheim !!! (ce n’est pas une blague..ce village existe vraiment).
Comme on suit le Rhin, on décide de passer sur le coté allemand, avant de revenir sur le coté français, afin d’assister le soir venu le match France-Brésil à Neuf-Brisach.
Une fois sur place, on se trouve un bar, on se repose, attendons le match, mais, il faut encore faire tamponner la crédanciale…Comme pour Compostelle, c’est la galère pour trouver un curé qui pourrait nous délivrer le précieux tampon validant notre parcours quotidien.
Dans le pire des cas, je demanderai un tampon au bar, ou à la gendarmerie…Finalement, ce sera celui du bar.
L’ambiance est bien présente, et la victoire française enflamme la place d’armes du village.
Nous repartons donc avec nos vélos au milieu des voitures, des hourras, des klaxons et des drapeaux. On reprend la route mais pour juste aller camper au milieu des champs après Algosheim. Une nuit bien tranquille à la belle étoile, mais on monte la tente par sécurité, en cas de pluie nocturne.



2 juillet 2006 : Algosheim=> Bâle (Suisse) => Liestal (Suisse)
95km, 18km/h de moyenne.


Une nuit calme et reposante, même si le réveil est humide par la rosée matinale.
Donc, on fait sécher nos sacs de couchage sur la tente montée la veille. Pour la toilette, on trouve à quelques mètres du campement un canal d’irrigation, qui nous sert de salle de bain pour notre « douche », puis petit déjeuner au bord de la piste cyclable.
J’en profite pour essayer mon mini réchaud de l’armée.
Un support pliable au centre duquel on place une pastille inflammable.
Ca fonctionne plutôt bien, et le départ à lieu à 10h00.
On roule tranquillement jusqu’à midi, où l’on se fait une grande pause de 13h à 14h30.
Même si l’on est en « rodage », on reprend la route avec une énergie toute fraiche, et on roule plus rapidement que la matinée vers Bâle.
Le parc principal est l’endroit choisi pour une petite pause. On en profite aussi pour découvrir le nouveau balisage ; un panneau rouge numéro 54.
Le relief change du tout au tout….fini la belle piste plate le long du Rhin…cette fois on attaque le massif Jurassien…mais on garde courage. On monte, on descend, on remonte etc…
Arrivant à Liestal, une pause au café devient nécessaire. Menu allemand traditionnel : Bière & frites. On en profite aussi pour faire tamponner la crédenciale au café...
Ne souhaitant pas rester ici, on poursuit le chemin. Une belle série de côtes et de descentes, nous attendent. Finalement au vue de l’heure qui avance, on se décide pour camper au fond d’un champ à proximité d’une rivière à quelques kilomètres de Liestal.
Coup de chance, celle-ci n’est pas trop froide. Pour ce soir, j’essaye le second réchaud, celui à cartouche de gaz. Rien à redire, c’est parfait. Ce soir au menu : une super paêlla.
Même si ca reste de la conserve, on apprécie grandement un tel menu.
Une belle nuit sous les étoiles, et cette fois on a même pas pris la peine de monter la tente. On rigole, on regarde le programme du lendemain, puis on a même le loisir de jouer de l'harmonica pour finir d'égayer la soirée.



PLUS DE PHOTOS ??? ALORS VOIR : http://www.facebook.com/manu.mak.37/photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Récit du parcours français (Rome 2006)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [André, Jean-Marie] La médecine à Rome
» Votre "parcours littéraire" !
» [AIDE]Rom français(belgique) pour HD7 TMOUS ??
» [Chandernagor, Françoise] Les dames de Rome
» François de Bonne, duc de Lesdiguières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mak Manu RoadTrip :: Roadtrips: Mes débuts :: ROME 2006 :: RECIT-
Sauter vers: